Remise du diagnostic sur l'inclusion numérique

Remise du diagnostic sur l'inclusion numérique

L'ALPI a remis le 14 janvier, à l’occasion d’un comité de pilotage, le rapport “Stratégie pour un numérique inclusif pour le Département des Landes” à M. le Président du Conseil Départemental en présence de M. le Préfet des Landes et de plus de 70 personnes qui ont participé aux travaux d’élaboration de ce document. Vous trouverez ici un résumé, ainsi qu'un lien vers le reportage diffusé à cette occasion, sur les enjeux et les publics concernés.

Stratégie pour un numérique inclusif pour le Département des Landes

Le reportage

Découvrez ici la vidéo réalisée à l'Atelier Multiservices Informatique (AMI) de Gabarret, la Maison France Services de la Communauté de Communes du Pays d'Orthe et Arrigans, et l'Association du Quartier de la Moustey, à Saint-Pierre-du-Mont.

 

Voir le reportage

Le rapport (résumé)

Dans le cadre du Schéma Départemental d’Amélioration de l’Accessibilité des Services Publics (SDAASP) le Conseil Départemental des Landes a missionné l’ALPI pour conduire une étude sur la situation de l’inclusion numérique dans les Landes. Une première phase de diagnostic (mai à septembre 2019) nous a permis, à partir d’une vaste enquête et d’entretiens ciblés, d’identifier les structures et personnes ressources ainsi que l’offre de services. Une seconde phase plus productive, (novembre à décembre 2019) menée sous la forme de regroupements des acteurs en ateliers, a permis aux aidants et médiateurs de travailler sur les constats partagés et les propositions d’actions concrètes.

Face à la problématique nationale d’exclusion numérique amplifiée par la dématérialisation des services publics, plusieurs études estiment que 40 % de la population française serait concernée (plus de 160 000 landaises et landais) : difficulté pour réaliser des démarches en ligne, recul important de l’accès aux droits quand il s’agit de procédures administratives, exclusion de l’offre privée marchande et culturelle.

Le Département n’échappe pas à la règle et les acteurs concernés, travailleurs sociaux, chargés d’insertion, secrétaires de mairies, animateurs ou médiateurs numériques sont unanimes, la demande d’aide et d’accompagnement, très souvent dans l’urgence est exponentielle. Elle émane de personnes en situation de précarité, en demande d’emplois, de personnes âgées, mais aussi d’actifs et de jeunes. L’exclusion numérique n’a pas d’âge, ne concerne pas un milieu social particulier, elle est renforcée et aggravée par des situations de précarité sociale ou culturelle, par des problématiques liées au monde rural, à la mobilité, à la fermeture progressive et programmée des permanences des services publics…tout un chacun est concerné à un moment donné.

Face à cette situation, les structures et les aidants interpellés ne se considèrent pas comme des personnes ressources référentes et professionnelles dans leur grande majorité. Elles estiment ne pas être assez informées, formées et même mandatées ; ne pas avoir assez de temps ou de compétences, agir dans l’urgence et se débrouiller comme elles peuvent.

Les ateliers réunions

Les ateliers réunions que nous avons animés, la mise à disposition de deux outils en ligne de type réseau social privé et plateforme de démocratie participative, ont permis de rompre cet isolement, de favoriser l’échange et la communication entre les acteurs en les mettant à contribution pour l’élaboration de constats partagés sur leur expérience commune autour de quatre thèmes qui se sont très vite dégagés : la nécessité de recenser et de fédérer les acteurs en réseau, de former et soutenir les aidants, d’identifier et d’évaluer les compétences du public, d’améliorer les téléservices et de sécuriser les lieux d’accueil.

Une plateforme partagée

Ces axes travaillés ont permis de faire émerger des valeurs communes et la nécessité de mise en place officielle d’une plateforme partagée, outil permettant un travail de mise en réseau animé et coordonné des acteurs de l’inclusion numérique, signataires d’une charte éthique partenariale : le Portail de l’Inclusion Numérique 40.

Six actions

Sous l’égide de ce cadre, garant de professionnalisme, reconnu par la puissance publique et les acteurs engagés, nous avons préconisé la mise en place des six actions suivantes afin de soutenir les acteurs de l’inclusion numérique et à travers eux les personnes en difficultés :

Animer et coordonner le réseau départemental

Animer et coordonner le réseau départemental des acteurs de l’inclusion numérique afin de labelliser les lieux d’accueil, constituer un référentiel d’activités, définir les missions des aidants et médiateurs numériques et articuler les démarches privées et publiques autour du « Pass-Numérique » en intégrant les instances régionales, ce qui permettra de faire l’interface entre le local et le national dans les évolutions futures.

Informer et former les acteurs de l’inclusion numérique

Informer et former les acteurs de l’inclusion numérique, par la création d’un référentiel formation, la construction et la mise en place d’un plan de formation, la sensibilisation des dirigeants (élus, directeurs de services…), la mise en place de supports d’informations et de communications, axe incontournable pour un gage de qualité et de professionnalisation des acteurs.

Sécuriser les usagers et les lieux d’accueil numérique, juridique et technique

Sécuriser les usagers et les lieux d’accueil numérique, juridique et technique, faciliter l’expérimentation du coffre-fort numérique et la mise en œuvre de solutions éthiques de messagerie, faire la promotion de France Connect, expérimenter la procédure d’Aidant Connect, mettre à disposition des plateforme « bac à sable », permettre le rapprochement avec les opérateurs de services publics et les services de l’Etat.

Devenir centre ressource et observatoire

Devenir centre ressource et observatoire du phénomène d’exclusion numérique en assurant une veille sur les téléservices nationaux et locaux, servir de relais de communication des opérateurs de services publics, affiner la connaissance du phénomène d’exclusion par la mise en œuvre d’une enquête de terrain auprès du public, permettre une évaluation des téléservices locaux.

Outiller et professionnaliser les aidants

Outiller et professionnaliser les aidants en proposant des outils de diagnostics des compétences de l’usager, rechercher les sources de financements, tenir à jour un annuaire et une cartographie départementale des lieux ressources et acteurs de l’inclusion numérique.

Soutenir la montée en compétences des usagers

Soutenir la montée en compétences des usagers en intervenant en prévention auprès d’eux sur les enjeux du numérique, faciliter la création de parcours d’usagers, favoriser l’organisation d’acquisition de matériels reconditionnés, sensibiliser les décideurs sur l’expérimentation d’une tarification solidaire d’accès à internet et d’un accès Wifi public dans les bâtiments du département.