ALPI
 


Vous êtes dans: Pratique+Utile Conseils sécurité

Votre navigateur Internet : la porte d'entrée de votre système

Sécurité navigateur Bien souvent, les attaques venues de l'extérieur utilisent le navigateur Internet pour se propager sur votre machine. Elément de communication par excellence, c'est une cible de choix pour tous les « malwares » qui circulent sur la toile.

Malheureusement, la plupart des internautes ne sont pas sensibilisé à ces menaces, et méconnaissent le fonctionnement et le paramétrage du navigateur. Les méthodes employées par les concepteurs de programmes malveillants étant multiples, il convient de leur opposer une réponse mesurée, sans pour autant sombrer dans la paranoïa ...


Les plug-ins et les contrôles ActiveX

Beaucoup de sites (parmi lesquels « Windows Update »), nécessitent l'acceptation et l'installation d'un contrôle « ActiveX ». Les fonctionnalités du navigateur peuvent être augmentées avec l'emploi de ces compléments de programme (par exemple l'accès à des contenus multimédias). Les plug-ins sont en général à télécharger sur le site de leur éditeur, leur installation est souvent entièrement automatisée. Pour connaître la façon d'installer un ActiveX, consultez l'animation Apprenez à paramétrer votre navigateur.

Le filtre anti - hameçonnage

phishing Cliquez pour zoomer L'hameçonnage (phishing en anglais), est une technique utilisée par les pirates pour récupérer vos informations personnelles. Le procédé utilise des sites « leurres » ayant une apparence légitime. Ces sites vous invitent généralement à saisir des données confidentielles (vos codes secrets par exemple), sous prétexte d'actualiser une base de données.
Pour voir comment votre navigateur vous protège contre ces pratiques frauduleuses, consultez l'animation Apprenez à paramétrer votre navigateur.

Régler de niveau de sécurité

Il existe 4 zones de sécurité paramétrables :
- La zone Internet,
- La zone Intranet,
- La zone des sites de confiance,
- La zone des sites sensibles.

Il est nécessaire de définir différents niveaux de sécurité par zone. Des paramètres par défaut sont définis par le navigateur, mais il est possible d'intervenir et de personnaliser l'exécution et le téléchargement de plug-ins, de fichiers divers, de scripts, etc.
Pour consulter le paramétrage de ces zones, consultez l'animation Apprenez à paramétrer votre navigateur.

La protection des mineurs

Il est possible de contrôler l'accès à certains sites en fonction de leur contenu., afin de permettre aux parents, aux enseignants, de préserver les enfants de sites douteux et d'en empêcher la consultation. Pour activer le contrôle d'accès :
Choisir la commande « Outils », « Options Internet » et l'onglet « Contenu », puis dans la catégorie « Contrôle d'accès », cliquer sur le bouton « Activer »,
Taper un mot de passe,
Choisir pour chacune des catégories le niveau de protection souhaité, en faisant glisser le curseur.
NB : Les contrôles d'accès reposent sur une démarche volontaire des administrateurs de site. D'autres logiciels de protection existent, plus d'informations sur http://www.delegation.internet.gouv.fr/

Acheter sans risque en ligne

Comme il y a des risques dans vos achats « traditionnels », ou lorsque vous achetez par correspondance, il peut y avoir des risques à acheter sur Internet ... Pour limiter ces risques, achetez plutôt sur des sites ayant une certaine « notoriété » ou vous semblant présenter toutes les garanties de sérieux.

Evitez d'acheter certains produits à l'étranger, car non conformes en France (par exemple, un ordinateur), par ailleurs la garantie sera souvent inexistante. En cas d'achat à l'étranger, il vous faudra parfois rajouter des droits de douane ...

Si l'on vous demande de laisser votre numéro de carte bleue, veillez à ce que la transmission soit alors « sécurisée », vous verrez parfois un petit pictogramme en forme de cadenas en bas de l'écran et l'adresse URL du site commencera par « https » au lieu de « http », les échanges sont alors cryptés entre vous et le serveur, en outre sachez que les numéros de carte bleue ne sont pas envoyés au commerçant, mais à l'organisme financier chargé de la transaction. Bien sûr ces numéros n'ont rien à voir avec votre code secret ... qui doit le rester !


Infos légales >